Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 17:33

Chapitre 4

 

 

« Oméga » repairait les faux pas des hommes du passé, mais elle ne pouvait que retarder l’inéluctable. Elle essayait de réorienter les hommes, mais sa puissance était parfois insuffisante à influencer le passé à long terme. Les hommes disposent d’un libre arbitre qui ne peut se contrôler de l’extérieur. Ils subissent aussi les influences de l’inconscient collectif relatif à leur époque. Les manipulations médiatiques entrainent parfois des hystéries positives mais aussi des génocides affreux.

 

En fin de compte, ses actions positives faisaient avancer le monde au mieux du bien qu’’elle voulait répandre sur la terre avec le plus de justesse possible, repérant les êtres susceptibles d’avoir l’audace de faire changer les choses pour leurs contemporains. Mais, ce qui était brillant un jour, pouvait s’avérer réfuté par d’autres. Les précurseurs mourraient souvent sans pouvoir jouir de leurs découvertes, du fruit de leurs œuvres. Oméga leur gardait une place de choix dans la mémoire collective de son clan. Son enseignement à la nouvelle génération se fondait sur l’analyse de ce que tous les esprits positifs avaient pu apporter à l’humanité.

 

Ainsi, elle désirait sauvegarder l’espèce humaine en lui donnant le plus de puissance possible et en extrayant au mieux tout esprit de cupidité, de compétitivité accrue, de jalousie, d’égocentrisme destructeur.

Cette dernière communauté humaine avait en commun, ses lois et ses défis, avec les premières communautés humaines, elle partageait tout, de manière la plus équitable possible, comme les moines, comme les fourmis

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yza
commenter cet article

commentaires